jeudi 2 août 2018

[ Chronique ] • Promets-moi d'être heureux • Célestin Robaglia ♥♥♥


Titre : Promets-moi d'être heureux
Auteur : Célestin Robaglia
Nombre de pages : 293
Éditeur : Solar Editions
Genre : Contemporain, Développement personnel


" Il y a des rendez-vous auxquels on aimerait ne jamais arriver."

Résumé :

Désabusé par la vie, Gabriel a renoncé à ses rêves de changer le monde. À 27 ans, il est enlisé dans sa routine parisienne et partage son quotidien avec son cousin Noé, un rêveur asocial. La vie de Gabriel bascule lorsqu'il se retrouve sans préavis tuteur d'Aziliz, sa nièce de dix ans. Avec une sagesse déconcertante, Aziliz remet en cause le simulacre de vie qu'il mène avec Noé et le pousse à écouter ses désirs enfouis. Gabriel se rappelle alors la promesse qu'il a faite à sa sœur, Clara, lors d'un rêve étrange. Poussé par cet engagement, il décide de tout plaquer. Sans projet ni point de chute, il part avec Aziliz et Noé direction la Bretagne, avec un seul rêve : trouver un lieu où ils pourront vivre en symbiose avec la nature. Pour Gabriel, c'est le début d'un cheminement personnel. Au contact de l'essence vibratoire de la forêt, il se reconnecte à sa propre nature et apprend à cultiver les bonheurs simples de la vie.


Mon avis : ♥♥♥




En voilà un livre doudou qui fait du bien. Un livre qui vous recentre, qui est dans la douceur, l'amour et la justesse.

J'ai adooooooooooooorééééééé ce roman feel good où les personnages y sont extrêmement attachants.

Gabriel, décide le jour de son anniversaire de couper son téléphone portable afin de ne pas être dérangé en cette journée qu'il a aucune envie de fêter. Et pourtant .... S'il l'avait laissé allumer, il aurait entendu les mots de sa sœur, Clara, de vive voix, pour la dernière fois. En effet, Clara décédera avec son mari dans un accident de voiture quelques heures plus tard. Seule rescapée : Aziliz, leur petite fille de 10 ans. Gabriel, étant le parrain, se retrouve donc avec un rôle de la plus haute importance ... Veiller sur sa filleule et l'éduquer comme le veut le rôle de parrain. Mais ce ne sera pas sa plus simple difficulté, il va également devoir tenir la promesse faite à sa sœur ainsi que celles qu'il s'est faite à lui-même, à savoir : être heureux. Alors comment faire pour être heureux quand on vient de perdre sa sœur, quand on a la charge d'un cousin brisé par la vie et puis maintenant celle d'une petite fille de dix ans sans compter un métier qui ne nous épanouit plus depuis longtemps ... ?

C'est ce que vous découvrirez à travers cette merveilleuse histoire qui se déroule au cœur de la Bretagne.


Cette lecture est vraiment différente de toutes celles que j'ai pu lire dans ce style-là. Il se passe vraiment quelque chose, le ressentit est réel et profond. Peut-être le fait que cela ce passe au cœur des forêts bretonnes et rend donc l'histoire quelque peu mystique et ressourçante. La plume de l'auteur est légère et nous pouvons vraiment ressentir à travers le personnage principal, Gabriel, que c'est l'auteur qui nous parle... Qui nous parle de ses pensées, de ses convictions, de ses croyances les plus profondes ou encore sa façon de vivre ...


Bref, j'ai dévoré ce livre et je remercie chaleureusement Babelio et les Editions Solar pour leur confiance. Célestin Robaglia a un réel potentiel et un très bel avenir d'auteur devant lui.


Ma note : 20/20


À lire, et relire, et re relire des centaines de fois ...



" - Bien sûr que je vais t'aider, mon garçon. Je dois cependant te prévenir : ma vérité n'est pas la tienne, et elle ne le sera jamais. Ton chemin n'est pas le mien, ni celui de quelqu'un d'autre. Ta vie est unique, et toi seul as le pouvoir de choisir comment être heureux et ce que tu feras pour y parvenir... La voix de ton cœur est la seule qui puisse te guider de manière infaillible. Malgré tout, il arrive des moments dans la vie où l'on se sent perdu face aux épreuves, trop déconnecté à soi-même pour entrevoir les solutions. On a tous besoin d'aide de temps à autre, c'est normal. L'entraide est la base du fonctionnement de la nature. Il faut seulement garder à l'esprit que ce que l'on cherche n'est pas la vérité absolue, mais le sentier qui mène à soi. Au grand soi. La voix intérieure doit toujours primer. "










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire